L’économie collaborative rattrapée par la loi

Publié le 8 juillet 2015 par , ,
Les contributions n'engagent que leurs auteurs

Patrick Thiébart, Jean-Guillaume Follorou et Pascal Georges publient une tribune commune dans Le Monde suite aux différentes actualités, notamment concernant l’entreprise Uber.

Partagez cet article :

L’économie collaborative (« Airbnb », « Uber », « Blablacar » …) déboule dans notre quotidien avec pertes et fracas. Elle jouit d’une vraie popularité dans l’opinion publique car elle véhicule des valeurs fondées sur l’entraide, le partage et la convivialité. Cumuler un emploi pour arrondir ses fins de mois en temps de crise, de nombreux français sont pour. L’économie collaborative leur permet de le faire. Qui pourrait s’en plaindre ?

Ce serait oublier un peu vite que cette nouvelle économie génère aujourd’hui des bénéfices conséquents et bouscule le jeu de la concurrence, comme nous l’ont rappelé les scènes de quasi guerre civile auxquelles nous avons assisté ces derniers jours entre taxis et VTC d’un côté et chauffeurs UberPOP de l’autre. Depuis, les dirigeants d’UberPOP ont été placés en garde à vue et seront appelés à comparaître le 30 septembre devant le tribunal correctionnel sur la base de six chefs de prévention.

Retrouvez l’intégralité de la tribune en ligne sur le site du Monde >

Crédit photo : EDUARDO MUNOZ / REUTERS